Les 8 sons principaux du chien

Les 8 sons principaux du chien

Lorsque l'on parle des sons des chiens, on pense immédiatement à leurs aboiements, mais les vocalisations des chiens vont bien au-delà des aboiements et incluent des gémissements, des grognements, des soupirs et d'autres sons. Cet article vous permettra de découvrir les principaux sons émis par les chiens et nous vous donnerons des indices pour que la prochaine fois que votre chien « dise quelque chose » vous compreniez son message.

Mais avant d’étudier les différentes vocalisations, nous aimerions clarifier un concept fondamental sur la façon dont les chiens communiquent : leurs sons ne ressemblent pas à notre langage ou à nos mots et ne peuvent transmettre des messages avec autant de nuances que nous pouvons le faire. Cependant, leurs sons communiquent quelque chose de très important : ils nous renseignent sur l'état émotionnel du chien. Donc, si vous savez être à l’écoute, vous pouvez savoir comment votre chien se sent.

1. Aboiements

Les chiens et les humains peuvent être très similaires, mais peut-être n'avons-nous pas consacré le temps nécessaire pour mieux les connaître et nous en rendre compte.

C'est le son le plus caractéristique et le plus polyvalent des chiens. Les chiens aboient encore plus que leurs parents les loups, qui aboient très peu et surtout en situation d'alerte. Les chiens, en revanche, aboient lorsque leur famille et petparents rentrent à la maison, lorsqu'ils jouent, lorsqu'ils sont excités, lorsqu'ils sont laissés seuls, lorsqu'un étranger s'approche de leur territoire, lorsqu'ils veulent de l'attention, etc., et, selon le contexte, l'aboiement sonne différemment.

Par exemple, les chiens qui aboient lorsqu'un étranger frappe à la porte ou s'approche de leur territoire utilisent généralement des aboiements graves et durs, au volume élevé, prolongés dans le temps et répétés avec un intervalle très court ou même liés les uns aux autres. Pendant le jeu, les aboiements sont aigus, fréquents et présentent des changements de ton et de volume. De plus, les aboiements d'isolement d'un chien qui a été laissé seul sont aigus et varient en ton et en volume, mais ils sont généralement plus espacés que les aboiements de jeu.

Conseils : Les aboiements d'un petit chien sonnent toujours comme des aboiements aigus : en raison de sa structure physique, il ne peut en être autrement, mais si vous connaissez le chien et comment il aboie dans diverses situations, vous pouvez également reconnaître des aboiements avec des significations différentes.

2. Gémissements

Ce sont des sons aigus et doux que les chiens utilisent dès qu’ils sont chiots et qui peuvent avoir différentes significations. Les chiens gémissent pour attirer l'attention du propriétaire, lors du rituel de salutation ou comme signal d’apaisement lors d'une interaction tendue avec un autre individu.

Les chiens gémissent également lorsqu'ils sont effrayés, anxieux ou frustrés, par exemple lorsqu’ils sont enfermés dans une pièce, et peuvent même gémir s'ils souffrent.


3. Jappement

Le jappement est une sorte de cri aigu émis dans des situations de douleur physique ou de frayeur soudaine. C'est un son souvent entendu lorsqu'un chiot se blesse en jouant avec un autre chiot.

Cependant, des jappements peuvent également être entendus chez les chiens adultes effrayés. Par exemple, c'est le son que font certains chiens dans les cliniques vétérinaires lorsqu'un étranger essaie de les toucher, avant même le début de la visite. Le jappement est la réponse d'un chien à une situation de stress dans laquelle il peut se blesser.

4. Hurlement

C'est un son qui peut durer plus de 10 secondes d'affilée et qui ressemble à un « aouuuuu ». C'est un signal typique de la communication du loup, mais pas tellement du chien. Bien que tous les chiens puissent hurler, seuls certains le font et la signification de ce son n'a pas encore été entièrement clarifiée. Les loups hurlent pour rallier la meute avant une chasse ou un déplacement, ou pour trouver d'autres membres de la meute lorsqu'ils sont isolés.

Les chiens hurlent lorsqu'ils sont laissés seuls, mais ils hurlent aussi lorsqu'ils entendent des sons particuliers, comme un hurlement d'un autre individu, une sirène, un violon, quelqu'un qui chante ou certains types de musique. Lorsqu'ils suivent une piste, les limiers émettent également une sorte de hurlement, mais c'est un hurlement différent de celui des autres chiens : au lieu d'être une seule note soutenue, ce hurlement se caractérise par être très mélodieux et de ton variable. Il est associé à un état de forte excitation et sert probablement à coordonner les mouvements de la meute derrière une proie.

5. Grondement

Le grognement est un son grave qui transmet généralement un message de menace. Il est souvent associé au comportement de montrer les dents ou à d'autres signes corporels de menace. Le grognement doit être compris comme une alerte. Cependant, les chiens peuvent également grogner pendant le jeu. Cela se produit lors de jeux compétitifs de type « tir à la corde »  où le chien et la personne tirent un même jouet.

Dans ce cas, le grognement est fort, plus aigu que les grognements menaçants, et le chien ne montre pas ses dents. Si vous n’êtes pas sûr de la signification du grognement, regardez les autres signes du chien, cela peut vous aider à comprendre si vous devez vous inquiéter ou si vous pouvez continuer à jouer.

6. Ronchonnement

C'est un son qui exprime la satisfaction ou la détente. Il peut être entendu lorsque les chiots sont en contact avec leur mère, mais il est également fréquent chez les individus adultes lors de la salutation ou lorsqu'ils sont en contact avec un individu connu.

Vous l'avez sûrement entendu lorsque votre chien s'étire ou change de position au repos.

7. Halètement

Pendant le jeu ou avant le jeu, les chiens peuvent expulser l'air fortement, produisant un son rappelant le halètement lorsqu'un chien a chaud ou est stressé. En fait, si ce son est analysé avec un spectrographe, c'est-à-dire avec un appareil spécial qui décrit la structure des sons, on découvre qu'il s'agit d'un son différent.

Ce son spécial indique que le chien est dans un état d'excitation positive, à tel point qu'il est connu sous le nom de rire des chiens.

8. Soupir

Le soupir d'un chien ressemble au soupir d'une personne, et selon le contexte et les signaux corporels du chien, cela peut indiquer que le chien vient de faire un effort, qu'il est très satisfait ou qu'il est « déçu » par quelque chose d'inattendu... c’est le typique cas du chien qui a cherché l'attention de son petparent et quand il ne la reçoit pas, en soupirant, il se couche sur son lit.

Conseils: Il existe une règle générale qui aide à interpréter la signification des sons du chien : un son grave exprime généralement une menace et un son aigu peut exprimer la peur, l'anxiété ou le désir de jouer.

Bibliographie

Bradshaw J.W.S., Nott H.M.R., Social and communication behaviour of companion dogs. In: Serpell J. (de.) The domestic dog – Its evolution, behaviour and interactions with people. Cambridge University Press, pp. 115-130.

Coren S., 2000. How to speak dog. Fireside.

Molnar C., et al., 2006. Can humans discriminate between dogs on the base of the acoustic parameters of barks? Behav Proc, 73, 76–83.

Pongracz P, et al., 2005. Human listeners are able to classify dog barks recorded in different situations. J Camp Psychol, 119, 136–144.

Simonet, P., Versteeg, D., and Storie, D., 2005. Dog-laughter: recorded playback reduces stress related behavior in shelter dogs. Proceedings of the 7th International Conference on Environmental Enrichment, July 31 – August 5, 2005.

Yin S, McCowan B., 2004. Barking in domestic dogs; context specificity and individual identification. Anim Behav, 68, 343–355.