Les chiens, principale source de soutien des sans-abri

FAADA

L’étude sur le lien familial entre les personnes sans domicile fixe et leurs animaux de compagnie que nous avons réalisé avec la Chaire Fondation Affinity « Animaux et Santé » de l’Université Autonome de Barcelone (UAB) et la Fondation pour le Conseil et l’Action pour la Défense des Animaux (FAADA) a confirmé le rôle primordial que les chiens jouent dans le bien-être des personnes sans domicile fixe. D’après cette étude, 74 % des participants affirment qu’ils sont leur source principale de soutien social.

Dans une situation aussi vulnérable que le fait de ne pas avoir un toit, le lien entre les personnes et leurs chiens aide à surmonter les problèmes et difficultés du quotidien. D’autres recherches et différents programmes de Thérapies Assistées par l’Animal nous ont permis de constater au sein de groupes très variés que le lien avec les chiens procure des bienfaits émotionnels, cognitifs et sociaux. Dans des situations de vulnérabilité, d’exclusion sociale, de violences faites aux femmes et de problèmes sociaux, le lien avec l’animal de compagnie a fait preuve d’un grand potentiel de bienfait pour les personnes.

L’animal de compagnie des personnes sans domicile fixe est leur source de soutien principal pour plusieurs raisons : la possibilité de partager leur temps et de réaliser des activités avec eux ; la disponibilité constante du chien, qui aide à combattre le sentiment de solitude ; sa capacité à devenir un confident, ce qui établit une relation de confiance et affection ; la possibilité d’avoir un contact physique avec lui par les caresses et les preuves d’affection ; et la responsabilité que comporte le fait d’en prendre soin, qui fait que la personne se sent plus utile et qu’elle a un but.

« Les sans-abri présentent un réseau social engagé, d’un point de vue quantitatif comme qualitatif. Les personnes qui vivent dans la rue et disposent d’un plus grand soutien social ont une meilleure santé émotionnelle et présentent moins de symptômes de dépression, moins d’idées suicidaires et un meilleur comportement prosocial », explique Jaume Fatjó, directeur de la Chaire Fondation Affinity Animaux et Santé de l’Université Autonome de Barcelone.

Projet Meilleurs Amis

Vídeo Millor amics

Rien qu’à Barcelone, on estime qu’il y a environ 4000 sans-abri. D’après le dernier recensement élaboré par la Mairie de la ville, presque 900 personnes dorment tous les jours dans la rue. Le reste le fait dans des refuges ou d’autres types d’équipements. Nonobstant, beaucoup d’entre eux ne se rendent pas à ces centres parce qu’ils ne peuvent pas y accéder avec leur animal de compagnie et qu’ils préfèrent alors dormir dans la rue avec lui plutôt que de le laisser seul. Pour tenter d’éviter cette situation, FAADA a développé le projet « Meilleurs Amis », dont le but est de faciliter l’accès des animaux qui vivent avec les sans-abri aux refuges et logements sociaux ou d’inclusion de Barcelone et de toute la Catalogne.

 « #MeilleursAmis est un projet pluridisciplinaire qui voit le jour pour accompagner et protéger le lien entre les personnes en situation de vulnérabilité et leurs animaux, en collaboration avec des travailleurs et éducateurs sociaux. Dans le cadre de ce projet, nous travaillons en collaboration avec la Mairie de Barcelone, ainsi qu’avec de plus en plus de municipalités et organismes dédiés aux différents types de vulnérabilité existants », explique Noe Terrassa, qui ajoute : « FAADA fournit des soins vétérinaires et un support technique juridique, facilite les aspects bureaucratiques dans les accès et forme les professionnels pour leur donner des outils et un soutien. Le but est que l’usager n’ait pas à choisir entre un toit et son compagnon et que ces familles puissent toujours rester unies. »